Traduction en français de l’Open Government Guide (Guide du Gouvernement ouvert)

ogp-guide
Dans le cadre de son projet de développement du Gouvernement ouvert en FranceRépublique Citoyenne va coordonner, pour les pays francophones, une traduction en français de l’Open Government Guide (Guide du Gouvernement ouvert).

Cette initiative, soutenue par l’Open Government Partnership (OGP) et Transparency and Accountability Initiative, sera réalisée par les organisations et citoyens contributeurs au projet République Citoyenne, notamment :

Première réunion de travail prévue lundi 20 janvier 2014.


[English version]In the context of its project to develop Open Government in France, République Citoyenne will coordinate, for French-speaking countries, a French translation of the Open Government Guide.

This translation project, supported by the Open Government Partnership (OGP) and by Transparency and Accountability Initiative, will be done by organizations and citizens contributing to the République Citoyenne project, in particular:

Executive Order d’Obama (mai 2013) sur l’open data aux USA : où en est-on concrètement ?

La Maison blanche fait un point d’étape, la Sunlight Foundation également

Le 9 mai 2013, le président Obama a signé l’Executive Order Making Open and Machine Readable the New Default for Government Information, prévoyant un certain nombre de nouvelles dispositions, notamment sur l’ouverture des données publiques en format exploitable par des machines afin d’en permettre effectivement leur réutilisation.

Les agences fédérales étaient également appelées à créer une agence unique en charge de l’inventaire des données, de publier la liste des jeux de données disponibles et de développer de nouveaux mécanismes d’interaction avec la société civile, dans une logique de plateforme.

Le 9 décembre, la Maison blanche a publié un un point d’étape dans la mise en oeuvre de cet Executive Order par les administrations.

La Sunlight Foundation a analysé la situation et produit ses propres conclusions en notant les efforts fournis par plusieurs départements d’état (éducation, justice, agence pour la protection de l’environnement), tout en déplorant l’absence totale de conformité des départements du commerce, de la défense et des anciens combattants qui n’ont publié aucune liste des jeux de données disponibles en commentant que ces agences, « n’ont que faire des demandes de la Maison blanche ou sont trop incompétentes pour y répondre ».

Fort McMoney : un jeu documentaire qui mêle enquête citoyenne et implication démocratique

Fort McMoney est la transposition virtuelle d’une ville bien réelle : Fort McMurray, Alberta, Canada, en un jeu documentaire au cœur de l’industrie pétrolière.

Le principe du jeu consiste, en tant que citoyen, à mener l’enquête, à découvrir les principaux enjeux économiques, environnementaux et sociaux et à débattre de l’avenir du plus vaste projet énergétique au monde.

Le cycle de chaque partie en temps réel est de quatre semaines. La première partie débutera le 25 novembre 2013, la deuxième le 20 janvier 2014 et la troisième le 24 février 2014.

Ce projet, créé et réalisé par David Dufresne, a requis plus de 2 ans d’enquête, 60 jours de tournage et près de 50 entrevues. Il a été produit par TOXA et l’Office national du film du Canada, en association avec ARTE. Il est présenté en partenariat avec Radio-Canada, Le Monde, le Globe and Mail et Süddeutsche.de

Participation citoyenne et protection de la vie privée au menu de la version 2 du plan américain de Gouvernement ouvert

Aujourd’hui 5 décembre 2013, la Maison Blanche vient de publier la version 2 de son plan de Gouvernement ouvert pour les États-Unis d’Amérique, dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement ouvert (Open Government Partnership).

Celui-ci contient un certain nombre d’évolutions par rapport à la version précédente.

Nous noterons notamment les deux points suivants :

  • (section 1, page 2): des mesures pour favoriser la participation citoyenne, compte-tenu de retours d’expérience (notamment à l’OGP Summit de Londres), faisant état d’une relation avec les citoyens qui est loin d’atteindre les ambitions espérées
  • (section 6, page 5): des mesures de transparence relatives aux activités de surveillance internationale (FISA), avec consultation des parties prenantes pour « garantir que le Gouvernement protège convenablement la vie privée et les libertés civiles tout en protégeant simultanément la sécurité nationale », vraisemblablement suite aux révélations d’Edward Snowden sur les programmes de la NSA

Le document est consultable ici :


US Opengov plan 2.0

Un Gouvernement ouvert : des élus exemplaires

L’un des principes du Gouvernement ouvert est la transparence. Il permet notamment de mieux prévenir, détecter et traiter les questions de conflit d’intérêt, à l’origine des phénomènes de corruption (voir notre article Un Gouvernement ouvert pour faire reculer la corruption).

Le conflit d’intérêt est défini comme « toute situation d’interférence entre un intérêt public et des intérêts publics ou privés qui est de nature à influencer ou à paraître influencer l’exercice indépendant, impartial et objectif d’une fonction. »

La loi n° 2013-907 du 11 octobre 2013 relative à la transparence de la vie publique a pour objet de prévenir les conflits d’intérêt. Elle dispose ainsi en son article 1er que « les membres du Gouvernement, les personnes titulaires d’un mandat électif local ainsi que celles chargées d’une mission de service public exercent leurs fonctions avec dignité, probité et intégrité et veillent à prévenir ou à faire cesser immédiatement tout conflit d’intérêts. ».

En savoir plus sur http://www.collectivites-locales.gouv.fr.

Un Gouvernement ouvert pour faire reculer la corruption

En apportant plus de transparence, la mise en place d’un Gouvernement ouvert pourrait permettre d’améliorer le score de la France, 22e au classement de Transparency International sur la corruption qui a dressé la carte du monde de la corruption :

En savoir plus sur Transparency International

Vidéo d’introduction au Gouvernement ouvert

Une intéressante vidéo d’introduction sur ce qu’est le Gouvernement ouvert :

Cette vidéo est distribuée sous une licence Creative Commons CC BY-SA 3.0. Vous pouvez copier, distribuer et communiquer publiquement cette œuvre en attribuant la paternité, comme suit : « La version française de ce document est le résultat d’un travail collectif des membres de Xarxa d’Innovació Pública, E-Gouv Québec et la Ville de Québec» et devra toujours être distribué sous cette licence.